ARCHIVE – Chien assis

L’apparence d’une toiture est lourdement impactée avec la création d’un chien assis. Est-il préférable d’utiliser les matériaux existants ou contemporains ?

La question des matériaux utilisés mène à s’interroger sur la forme et des lignes de ce nouveau chien assis. La première réponse est d’utiliser les mêmes tuiles que celles existantes, et de jouer sur un intégration maximale : mêmes proportions verticales de fenêtres, pente de toit la plus importante possible (ici, 20%), tuiles en couverture et en bardage. La deuxième option est de réaliser un chien assis entièrement en zinc, avec des lignes plus contemporaines qui accompagnent ce matériau : fenêtre en bandeau, acrotère continu, pente de toiture faible (ici, 5%).

Ces deux options illustrent le choix à effectuer face à un bâtiment existant : les lignes contemporaines ne sont pas forcément en contradiction avec la notion de « respect de l’existant ».

Laisser un commentaire