Projet n°6

1

2

3

4

5

6

7

8

Requalification de l'avenue du Maréchal Juin de Marignane

Programme : Requalification de l'axe d'entrée de ville

Maître d'Ouvrage : Mairie de Marignane

Surface : Avenue (1.3km linéaire)

Mission : Diagnostic, Projet d'Aménagement

///////////

Une ville située dans la Métropole Aix-Marseille

Associée à l'aéronautique avec l'aéroport de Marseille et Airbus Helicopters, Marignane doit aujourd'hui relever le défi de la revitalisation de son centre-ville.

L'axe d'entrée de ville concerné relie l'autoroute au centre-ville : un nécessaire ralentissement doit s'effectuer sur une petite distance pour déboucher sur l'espace piéton.

Diagnostic territorial : l'avenue dessine une ligne de rupture

///////////

Une rupture sociale et volumétrique entre le Nord et le Sud de l'avenue

La morphologie urbaine se différencie nettement et témoigne d'une différence de façon d'habiter.

Une analyse de données de l'INSEE permet de confirmer cette rupture dans les catégories sociales.

///////////

L'avenue aujourd'hui : un alignement de platanes remarquables et des éléments déqualifiants

La circulation piétonne et douce est délaissée voir entravée ponctuellement.

///////////

Trois enjeux principaux tirés du diagnostic territorial

Ces trois enjeux sont la colonne vertébrale du projet d'aménagement.

Le projet s'articule autour de trois espaces, liés aux enjeux : l'avenue, l'entrée de ville et la création d'une voie verte.

Aménagement n°1 : Être naturellement guidé vers le centre ancien

///////////

Accompagner la voie de décélération avec une transition végétale

Aujourd'hui entrée officielle de Marignane, cette voie de décélération menant sur un giratoire fera le choix de la végétation pour améliorer l'image de la ville.

Plutôt que de proposer des trottoirs non reliés au réseau piétonnier et donnant sur la voie rapide, les abords seront végétalisés. De plus, un art urbain se déclinera tout au long de l'avenue pour accompagner l'entrée de ville.

///////////

Utiliser une noue végétale existante pour organiser les espaces d'usages

La noue est un des premiers éléments mis en évidence à l'entrée de la ville.

Aujourd'hui à l'abandon, une noue entretenue peut améliorer l'image de la ville et devenir un élément symbolique de son engagement écologique.

Située à proximité de la voie de décélération, une séparation des usages est nécessairement organisée.

///////////

Modifier la circulation pour permettre une circulation douce

L'entrée de ville est marquée spacialement par un giratoire, mais aussi par les usages avec une circulation en sens unique.

La circulation automobile est conservée dans la direction du centre-ville uniquement, afin de gagner l'espace nécessaire à l'aménagement d'une piste cyclable.

///////////

Affirmer les circulations douces en transformant un giratoire en carrefour

Les giratoires, très efficaces dans une circulation automobile, sont des obstacles et un danger pour les circulations douces.

L'aménagement du carrefour permet un gain de place permettant d'aménager des squares et terrasses de commerces.

Aménagement n°2 : Déplacer l'entrée de ville

///////////

Marquer l'entrée de ville avec une mixité des usages

Connectée au réseau piéton et cycliste, cette entrée de ville sera affirmée avec l'installation d'un parc, de commerces et de terrasses. Les automobilistes comprendront ainsi qu'ils entrent véritablement dans une ville.

L'arrivée d'une voie verte par le sud, avec un changement de revêtement de sol sur la route, participera à appuyer la diversité des usages.

///////////

Revitaliser les commerces d'entrée de ville

L'implantation de commerces et les espaces clarifiés, réintégrés dans les trames de circulations, permettront par leur activité de transformer l'environnement de ce giratoire.

///////////

Le revêtement de sol de la route comme indicateur de présence piétonne

Un rappel visuel des rues piétonnes, faisant office de ralentisseur à la sortie de la voie rapide.

Traverser la route, un prolongement de l'espace piéton et des terrasses de cafés.

Aménagement n°3 : Implanter une voie verte

///////////

Une balade pour connecter l'entrée de ville et le centre ancien

Comparé à l'avenue, le secteur Sud offre des espaces généreux.

///////////

Percer une large perspective pour désenclaver le secteur Sud

Deux cages d'escalier seulement et appartements attenants doivent être démolis afin d'offrir une perspective reliant l'entrée de ville au centre ancien. Le taux de vacance important permet de réaliser cet aménagement.

Actuellement, ce secteur souffre d'enclavement important, et d'un sentiment d'insécurité.

Les échappées visuelles et la fréquentation piétonne génèrent une sensation rassurante.

///////////

La voie verte débouche sur un centre ancien ayant déjà été rénové

Le parking "Camoin", espace d'arrivée de la voie verte, permet d'organiser des événements et des manifestations tels que des marchés ou des foires.

Ce parking fait office d'un réaménagement complet pour y apporter de la végétation et des espaces piétons.

Ouverture : des outils pour pérenniser le projet

Impliquer les habitants, un moyen efficace de permettre une mise en oeuvre et un usage qualitatif des aménagements.