PresentationProjetPFE

PFE Mention Recherche

Concours ConcoursHover

Dynamique de Groupe

Type : Projet de Fin d'Etudes Mention Recherche
Outils : "La dynamique de groupes restreints" de D. Anzieu
Emplacement : ENSAPVS

Phase Projet : participation du futur groupe d'habitants

dispositifConcertation

Dispositif hybride de concertation : le plan AutoCAD est projeté sur une feuille horizontale

Phase Recherche : l'outil numérique influence-t'il la prise de décision?

groupeNumerique

Un groupe travaille sur un projet commun durant une heure avec des outils exclusivements numériques...

rechercheDynamique

...puis le mécanisme de prises de décisions est analysé avec l’aide du livre «la dynamique des groupes restreints»...

groupeNonNumerique

...et le resultat est ensuite comparé avec une seconde expérience, où aucun outil numérique n’est autorisé.

Conclusion de la recherche :
Pour des décisions de qualité et avec une forte adhésion, il est important qu’il y ait un document partagé, facilement modifiable par tous, et que chaque membre puisse se positionner dans l’espace par rapport à ce document.

Dans le groupe 1 (non-numérique), les participants utilisent leur position dans l’espace pour légitimer leur décision. Cela fonctionne, car le but premier d’un consensus n’est pas de satisfaire tout le monde, mais de donner la conviction à chacun que sa zone de liberté personnelle est respectée. Un participant a toujours la liberté de se déplacer, de se lever, lors de l’attribution d’un rôle. S’il ne le fait pas, c’est qu’il a fait le choix de rester immobile : ses libertés ne sont pas amputées. La cohésion du groupe est maintenue, et l’énergie peut être consacrée à la production.

Pour qu’un groupe fonctionne, il doit avoir une forte cohésion (groppo, le noeud). Cela lui permet de se déstabiliser en prenant des décisions communes (des consensus; kruppa, le cercle), et le force à inventer de nouvelles règles et de nouvelles normes pour faire face à cette décision : le groupe peut innover. Le fait que l’informatique bloque le processus de décision est donc très important, car cela dessert la capacité d’innovation et de production du groupe. Les décisions étant de mauvaise qualité et d’une adhésion partielle, la charge émotionnelle du groupe agmente jusqu’à un certain point. Arrivé à ce point, le groupe choisi entre éclater ou dépenser de l’énergie pour rester en cohésion : il choisit la cohésion tant qu’il le peut, cela au dépend de la production.

Ce qui permet au membres du groupe 1 (non-numérique) de dépenser moins d’énergie d’entretien, c’est le changement de disposition. Chacun possède un outil (crayon), et chaque sujet formalise en permanence ses choix sur un outil qui le relie au reste du groupe, c’est à dire la feuille centrale, à la vue de tous.

Télécharger le dossier

<<< Pépinière de Maraîchers (Académique)

(PFE) Revitalisation Rurale >>>